Dans-mon-jardin.fr » Potager » Lombricomposteur : qu’est-ce que le lombricompostage ?

Lombricomposteur : qu’est-ce que le lombricompostage ?

Le lombricompostage ou vermicompostage est une technique utilisée pour la digestion de tous les déchets organiques par le biais de vers, le tout dans le lombricomposteur.

Un lombricomposteur se présente sous la forme d’une grande boite en plastique divisée en plusieurs compartiments. L’utilisation du nombre de plateaux se fait d’une façon progressive, en commençant par un seul plateau.

Au commencement, un seul plateau est utilisé en y disposant des vers, ainsi que des déchets organiques. Une fois en contact, les vers débuteront par la digestion de ces derniers et de les transformer en des amendements solides. Par la suite, un deuxième plateau est ajouté pour un apport continu en déchets. La nourriture apportée permettra aux vers de se reproduire. Une fois la digestion faite, un composte et un lombrithé sont obtenus. Ce lombrithé provenant de l’eau des déchets formera un engrais liquide idéal pour arroser les plantes.

Comment fabriquer son lombricomposteur ?

Utiliser un lombricomposteur pour décomposer ses déchets organiques est non seulement une solution écologique mais aussi économique. En effet, un lombricomposteur peut être fabriqué chez soi, en utilisant différents types de matériaux, selon le budget. Les lombricomposteurs pouvant être fabriqués, sont les suivants :

  • les bacs en frigolites : le principe étant simple, il suffit de récupérer les bacs en frigolites utilisés par les poissonniers. Il suffit alors de superposer ces bacs et de percer le fond de ces derniers, tout en laissant le dernier intact. Cette solution s’avère être économique mais cependant, le coté esthétique représente un grand désavantage. Enfin, il est judicieux de peindre les bacs en noirs pour plus d’opacité et une protection des vers ;
  • les bacs en plastique : cette dernière est la méthode la plus utilisée dans le lombricompostage. Elle consiste à utiliser des bacs en plastique superposables et de percer les fonds des bacs. Cependant, il est nécessaire d’éviter les bacs à poignées pour assurer un environnement totalement hermétique, nécessaire à l’opération ;
  • les bacs en bois : ces derniers peuvent être à un seul ou à deux compartiments. Pour ceux à un seul compartiment, le compostage est effectué vers l’extérieur. La face avant du bac est amovible, permettant ainsi de libérer le compost. Les bacs à deux compartiments quant à eux, sont séparés par le biais d’une plaque d’unalité.

Quels sont les avantages du lombricompostage ?

Le lombricompostage présente de nombreux avantages écologiques, comparé aux composteurs classiques. En effet, l’utilisation des vers permettra une digestion des déchets «automatique». En utilisant un lombricomposteur, il n’est plus nécessaire de retourner ces déchets ou de les humidifier. L’utilisation des vers permettra d’éviter les odeurs, mouches et autres inconvénients. Autre grand avantage, la rapidité de dégradation des déchets est beaucoup plus rapide par les vers et prends 5 à 6 mois contre 12 mois par un composteur. Enfin, le lombricomposteur permet une récolte plus simple et peut être placé dans une buanderie, terrasse ou tout autre emplacement dans un appartement.

Dans mon blog, d'autres articles :