Dans-mon-jardin.fr » Potager » Planter des poireaux : mode d’emploi

Planter des poireaux : mode d’emploi

Planter poireauxLe poireau est un légume issu du potager particulièrement apprécié en cuisine, tant pour son goût que pour ses caractéristiques pour la santé. En effet, le poireau se glisse facilement dans de nombreux plats et chacun apprécie sa richesse en calcium, en fer mais aussi en vitamines A, B, C et D.

Également source de magnésium et de vitamine B6 il est un produit malin à consommer entre septembre et novembre. Vous souhaitez en planter dans votre jardin ? Bonne idée ! Pour que cette entreprise soit une réussite, notre équipe vous livre tous ses bons conseils.

Quand planter des poireaux ?

Il existe en fait différentes variétés de poireaux qu’il convient de planter au bon moment. La plupart du temps, les experts recommandent de planter des poireaux au printemps. Toutefois, vous trouverez également des produits qui supportent très bien les mises en terre plus tardives. Dès lors, il devient alors possible de planter des poireaux en septembre. Pour ne pas faire d’erreur, il vous faudra vous renseigner précisément auprès de la personne qui vous vendra les bulbes. En hiver ou en été, il est tout à fait possible de planter une sorte de poireau adapté.

Une fois que vous savez à quelle saison vous pouvez faire vos plantations, alors il convient de choisir la journée idéale. En effet, certains professionnels recommandent de planter des poireaux avec la lune, en se fiant notamment aux rythmes des pleines lunes. Si cette théorie ne trouve pas de fondements scientifiques, il n’est toutefois pas absurde de penser que les astres et notamment la lune ont une influence sur les plantes.

Comment planter des poireaux

Planter des poireauxPour bien planter des poireaux, il vous faut d’abord : des bulbes, une petite pelle, un petit râteau et un arrosoir rempli d’eau claire. Dès lors, voici comment procéder :

  • Faites un trou de quelques centimètres dans la terre, assez gros pour contenir sans mal le bulbe.
  • Placez dans ce trou le bulbe de poireau
  • Recouvrez de terre et ajoutez si besoin un peu d’engrais
  • Arrosez la zone où vous aurez planté le poireau

Pour planter vos poireaux, comptez environ dix minutes de travail. Une opération simple mais qui nécessite toutefois de la rigueur.

Comment planter des poireaux à repiquer ?

Les poireaux à repiquer se plantent de manière similaire. Toutefois, il conviendra de les enterrer de manière moins profonde pour s’assurer le succès de l’opération. Pour que vos poireaux poussent bien, il convient d’avoir une tête toujours riche de nutriment. C’est pourquoi, il vous faudra observer des périodes de repos au cours desquelles la terre peut se recharger en nutriments d’elle même. Alors, pourquoi ne pas cuisiner des poireaux de votre jardin ? Ils feront à coup sûr fureur parmi vos amis.

Un poireau peut être beaucoup plus blanc

Lorsque vous ramassez vos poireaux, vous constatez que le blanc a une place très faible par rapport à la taille du légume. La raison est relativement simple puisqu’il a été gorgé de lumière. C’est comme les endives et les asperges, pour que le blanc soit plus important, il faut les priver des rayons du soleil. Nous vous proposons quelques astuces pour planter des poireaux.

  • Vous avez suivi nos conseils pour que les légumes soient bien droits lors de leur croissance.
  • Il faut toutefois qu’ils soient enfoncés assez profondément, cela vous permet d’avoir une partie blanche un peu plus grande.
  • Lorsque les poireaux prennent de la hauteur, vous devez impérativement les butter afin de cacher la nouvelle partie qui sort du sol.
  • Si vous ne buttez pas les poireaux, la partie verte sera beaucoup plus imposante que la partie blanche.
  • Il faut donc surveiller la croissance de ce légume en enlevant également toutes les mauvaises herbes aux alentours. Ces dernières ont tendance à puiser les minéraux et cela empêche les poireaux de prendre de la vigueur.

La partie blanche doit toujours être recouverte par la terre, d’où l’intérêt de butter vos légumes jusqu’à leur pleine maturité.

Les engrais chimiques sont inutiles

Certains jardiniers pensent que ces substances sont indispensables pour favoriser la croissance des poireaux, mais la réalité est bien différente. En effet, la nature vous propose tout ce dont vous avez besoin pour que la croissance soit parfaite. Par exemple, pour limiter les arrosages, vous pouvez utiliser de la paille ou les végétaux broyés. Il existe aussi du purin d’ortie que vous pouvez préparer grâce à 10 litres d’eau et quelques pousses.

Si vous avez tendance à tondre votre pelouse, récoltez la tonte et dispersez-la autour de vos poireaux. L’humidité est améliorée, la partie blanche est à l’abri de la lumière et grâce au purin d’ortie, tous les minéraux sont présents pour que la croissance soit idéale. Toutefois, lorsque la pluie arrive, il est préférable d’enlever le paillage pour que vos poireaux ne puissent pas pourrir à cause de l’augmentation de l’humidité qui reste nuisible lorsqu’elle est trop importante.

Dans mon blog, d'autres articles :